samedi 17 octobre 2015

Mais quelle aventure

Courageuse mais pas téméraire
Billet d'Hisia

Il faut que je vous raconte un truc qui est arrivé il y a quelques jours.
Nat à Chat elle a complètement "péter les plombs". Désolée pour mes lecteurs anglais, mais google translator il ne va pas trop comprendre ce que ça veut dire "péter les plombs"...
Elle est plutôt du genre un peu trop passif, mais de temps en temps ... ça fait peur !
Là je pose à côté des cactés. C'est la dernière fois de l'année. Dès demain les 2 euphorbes elles vont rentrer dans la maison, et le cactus rond à pois aussi.


Mais revenons à mon histoire.
C'était donc il y a quelques jours. J'avais une humaine totalement en train de faignantiser. Alors un peu avant 17h00 je l'ai forcée à sortir pour aller faire un petit tour dans la colline. Qu'est ce que c'est compliqué parfois. On dirait qu'elle est rentrée en hibernation.


On a croisé la petite chevrette toute seule, sans sa maman. Ca arrive parfois. Quand elle est toute seule elle vient par ici. C'est bien. Ca fait un endroit de ralliement presque sure !


J'ai eu droit à une balade d'un quart d'heure ! Franchement c'était même pas la peine de sortir pour ça. Du coup je suis restée dehors et elle est rentrée.
Dix minutes après c'était ... la révolution. Je l'ai entendu sortir sur la terrasse de sa chambre, regarder derrière vers la colline puis se mettre à hurler après un monsieur qui passait sur la route.


Moi je vous le dis, ça fait peur les gens qui hurlent comme ça.
Après elle est sortie avec un baton et elle s'est précipitée derrière la maison en disant qu'elle allait tuer ce c.... de chien.


JHeureusement pour lui qu'elle ne l'a pas rattrapé le chien. Je crois qu'il aurait passé un mauvais quart d'heure.
Son propriétaire il était sur la route. Elle lui a dit qu'il n'avait pas le droit de se promener avec un chien sans laisse, et encore moins de le laisser monter sur une propriété privée. Et encore mille fois moins de laisser un aboyeur courir ... après un chevreuil.
Parce que c'est ça le problème. Le chien il a vu la petite chevrette alors il s'est précipité pour l'attraper. Comme elle est toute jeune , au lieu d'aller vers le haut, elle s'est mise à tourner en rond juste derrière la maison. Elle a fini par lui échapper en se décidant à aller plus haut.
Et vous savez ce qu'il a dit d'imbécile sur la route ? Vous ne pouvez même pas l'imaginer. Moi je peux vous dire que ça a fini de ... faire péter les plombs à Nat à Chat. Il a dit que son chien il était très bien sans laisse, qu'il restait à côté de lui. Et que c'était normal qu'il court après du gibier.
Pourtant il avait l'air normal, bien habillé et tout et tout ce monsieur.
Nat à Chat elle l'a engueulé et engueulé.
Ca sert à rien mais ça fait du bien ...
Son chien c'est pas un petit chien, c'est un airdelle terrier.


Vous vous demandez peut être ce que j'ai à voir là dedans et bien ... je me suis mêlée de cette histoire. N'écoutant que mon courage je suis allée au secours de ma copine la mini chevrette.
Nat à Chat : A mon tour Mademoiselle de raconter.
Après que le c... de chien et l'abrutis qui l'accompagnait soient partis, j'ai réalisé que je ne te voyais plus.
Je t'ai appelé sans réponse. Super agréable comme sensation.
Hisia : Ne dramatises pas. Tu fais des histoires et tu te rends malade pour rien. Tu me connais pourtant.
Nat à Chat : Justement je te connais. Tu es une intrépide minette sans notion du danger.
Hisia : Ce n'ai pas vrai. Je suis juste la Princesse de la Colline, alors je défends mon territoire et mes sujets .... et c'est pas un aboyeur qui va m'arrêter.
Nat à Chat : A oui. Et je t'ai trouvée où ?


Hisia : En haut d'un arbre.
Nat à Chat : L'intrépide guerrière qui s'est sauvée en haut d'un arbre..
Hisia : Il fallait bien. Comme ça je pouvais évaluer la situation. Et puis il y avait un tel remue ménage et mélange de pattes que j'avais besoin de prendre un peu de hauteur.
Nat à Chat : Mouais...
Hisia : Tu es médisante et blessante. Tu insinues que j'étais morte de peur !
Nat à Chat : Pas morte de peur, mais suffisamment apeurée pour t'être réfugiée en haut d'un arbre.
D'ailleurs c'est plutôt rassurant. Ca prouve ton intelligence.
Hisia : Ca prouve rien du tout.
D'ailleurs qu'est ce que j'ai fait quand je suis descendue.
Nat à Chat : Tu as senti partout puis tu es venue te faire caresser.
Hisia : Et après ?
Nat à Chat : Quoi et après ?
Hisia : Ben oui. Si j'avais eu peur je t'aurais suivie dans la maison.
Mais j'ai pas fait ça. Je suis restée dans le jardin pour patrouiller et pour marquer. Ca puait le passage d'un stupide aboyeur.
D'ailleurs c'était pas la peine de lui hurler dessus. Je gérais très bien la situation avant ton arrivée !


La preuve, c'était il y a 10 jours et on l'a jamais revu l'aboyeur. J'ai du l'impressionner !
Je suis une Princesse guerrière.

Portez vous bien.

Ps : Heureusement que Zoé est là.  Nat à Chat elle a oublié de donner des nouvelles de la petite chevrette. On était inquiètes à son sujet. On l'a revue avec sa maman le lendemain. Elle n'a rien. Ouf.


20 commentaires:

  1. Quelle aventure ! Sûr que j'aurais pété les plombs aussi . Ces chasseurs se croient vraiment tout permis !
    Bravo pour ton sang-froid Hisia ! Tu as eu la bonne réaction en grimpant dans l'arbre sinon,c'est un coup à s'enfuir très loin et à se perdre .
    Et la chevrette vous l'avez revue?
    Caresses ma belle et bises à Nat à Chat .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nat à Chat : Ce n'était pas un chasseur. C'était quelqu'un qui promenait son chien. Je l'ai déjà vu ce chien d'ailleurs plus bas dans un jardin. Il trouve normal de le promener sans laisse et qu'il course un chevreuil mais par contre il dit ne pas approuver la chasse .... un grand n'importe quoi.
      Bises
      Hisia : Les arbres c'est quand même super utile ! De toutes les façons, comme il y a des rochers un chien ne peut pas m'attraper. Je me déplace beaucoup plus vite que n'importe quel chien dans un terrain comme ça. Et puis là on était très près de la maison. Donc très près de l'échelle pour monter sur les toits terrasse.
      La petite chevrette a eu peur et nous on a eu peur pour elle. Elle va très bien. Ouf.
      Ronrons

      Supprimer
  2. Petite Poussinette, dis à Nat à Chat de ne pas s'en prendre au toutou, lui, il n'y est pour rien, il ne faut pas lui faire mal, il est juste tributaire de la bétise humaine, avec un maitre qui a autant de sensibilité et de compassion qu'un parpaing. Mais j'aurais moi aussi rué dans les brancards, contre le maitre. Tu as bien fait de te mettre à l'abri, ma Belle.

    Je t'envoie mille bisous tout doux à partager avec la petite Loustiquette, bisous aussi à Nat à Chat et doux weekend à toutes les 3
    Namasté

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui mais dans l'urgence celui qui était dangereux pour la petite chevrette et un peu pour moi, c'était bien le chien ! Ici on voit périodiquement des gens qui se promènent sur la route avec des chiens sans laisse et qui se précipite dans la colline après des chevreuils. Leurs maitres ils ne peuvent pas les arrêter, et les chiens ne reviennent pas quand ils les appellent. Alors c'est bien au chien qu'il faut s'attaquer.
      Plein de ronrons
      Hisia
      Bisous

      Supprimer
  3. Bravo to you both!Our fearless defenders,xx Speedy

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Thanks Speedy. We do our best ...
      Ronrons
      Hisia

      Supprimer
  4. Quelle histoire ! Heureusement que tu étais là Hisia en effet. C'est incroyable quand même que les gens se permettent tout et n'importe quoi sachant pertinemment qu'il s'agit d'une propriété privée et en plus, ils ont le culot de ne pas reconnaître leur tort ! Pfff .... Heureusement que la petite chevrette n'a rien ! Bises et bon week-end.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout le monde était très en colère. En plus celui là d'humain il n'avait pas l'air d'un bouseux comme elle dit Nat à Chat. Il était bien habillé, il avait un beau chien. On ne peut se fier à personne.
      Quand on est pas content les gens ils nous disent que c'est de notre faute si les chiens viennent poursuivre les chevreuils chez nous, tout ça parce qu'il n'y a pas de cloture. Il n'y a pas de cloture mais il y a un grand talus. Alors c'est pareil quand même.
      On a eu peur pour la chevrette. Elle va très bien. Heureusement.
      Ronrons
      Bises à Indy

      Supprimer
  5. Je comprends le "pétage de plomb" de Nat à Chat et son stress ne te trouvant pas Hisia ! Heureusement que la petite chevrette n'a rien eu et que Nat à Chat était là. Tu as bien fait de prendre de la hauteur Hisia, il ne faut prendre aucun risque dans ces cas là.
    Gros câlins, bises à Nat à Chat

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hisia : C'est vrai que j'aurais pu descendre de l'arbre avant. Mais je voulais être sure qu'il était parti ce chien voyou.
      Ronrons
      Nat à Chat : C'est la première fois que je la retrouve réfugiée dans un arbre. Hisia est constamment dans les arbres, mais c'est par jeu. Là c'était un refuge.
      Ce qui est étonnant c'est que quand elle est descendue elle n'avait pas l'air stressée. Juste occupée à sentir de partout. Elle n'a pas voulu rentrer d'ailleurs. Elle a, hélas, peur de pas grand chose. A part des humains....
      Bises Zaza

      Supprimer
  6. Quel toupet ce monsieur ! Même pas il s'excuse de rentrer sur une propriété privée ! Pauvre chevrette qui a dû avoir bien peur ! Bravo Nat à Chat (et Hisia) d'être allé à son secours ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est le chien qui est rentré, le monsieur il était sur la route. Mais c'est pareil. Il aurait du s'excuser.
      C'est vraiment pas gentil pour la petite chevrette. Déjà que en moment ils sont tous stressés à cause des chasseurs. Normalement près de la maison ils sont tranquilles.

      Supprimer
  7. bien joué! nous pareil on aime les animaux, mais on approuve qu'il faut que les propriétaires et leur compagnons doivent être bien éduqué et pas envahir le territoire des autres. ça me fait penser l'autre jour dans la salle d'attente du véto, un gros chien qui venait mettre le nez sur le sac de transport de Sonye qui elle était enfermée, et restait patiente mais pas tranquille dans son sac avec ce gros chien qui venait la sniffer bruyamment.
    J'ai dû la changer de place 2 fois.
    bisous Natacha

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un vrai problème les propriétaires de chiens dans les salles d'attente de veto. Ils se croient vraiment tout permis.
      Beaucoup de chiens ne sont pas éduqués. Je le vois bien ici. Lorsqu'ils voient des chevreuils ou des chats, leurs propriétaires n'arrivent pas à les retenir ou à les rappeler.
      Bisous Laurence

      Supprimer
  8. Quelle aventure ! Et quel toupet de la part de ce monsieur ! On est bien contents que la petite chevrette n'ait rien ! Ronrons

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les gens ils n'ont vraiment pas de savoir vivre. En plus c'est dangereux.
      C'est même dangereux pour les chiens. Si ils poursuivent les chevreuils dans la colline ils pourraient se perdre. La prochaine route elle est au moins à 30 km.
      Ronrons
      Hisia

      Supprimer
  9. I am confused I think. I am assuming the dog was off leash? If so, that is inexcusable but it is not the dog's fault. Glad you are ok! xoxo

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. He was off leash.
      It is not the dog's fault, but he was the danger as his owner was not calling him.
      Bonne soirée
      Nat à Chat

      Supprimer
  10. Ma maîtresse comprend tout à fait que Nat à Chat se soient enervée après le maître de l'aboyeur ! Parce que chez moi, les aboyeurs, on en a ras le bol ! Chaque fois qu'on va au fond de notre jardin,il y en a 3 qui aboient après nous de chaque côté de notre jardin et ma maîtresse, ça la met hors d'elle et des fois, elle dit des choses que j'ose pas vous répéter les copinettes...
    Enfin, heureusement que la petite chevrette s'en soit sortie et quand à toi Hisia, on ne pouvait douter que tu saurais gérer la situation !
    Ronrons

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que c'est pas normal du tout. Les humains ils devraient apprendre à leurs aboyeurs à ne pas aboyer à tors et à travers. Ca casse les zoreilles à tout le monde.
      Moi je gère toujours. Quand il y a vraiment du danger c'est pas grave parce qu'il y a plein d'arbres et la maison n'est jamais loin.
      Pour les chevreuils ça peut être beaucoup plus dangereux. Ils n'ont pas toujours les bons réflexes.
      Ronrons
      Hisia

      Supprimer