mercredi 21 juin 2017

Interlude indécis

Histoire sans paroles mais avec quelques mots
Starring Hisia
Prologue humain : Photos prises dimanche entre entre 17h49 et 17h51 .... les chats sont souvent dans l'incertitude, mais toujours "en curiosité".

*******

Tout le monde somnole. Etrange période.
Alors pourquoi pas moi ?


Bonjour,
Il faut que je vous dise...
Nous bloguons de façon très erratique, que ce soit ici où chez nos amis.
Vous savez que Nat à Chat est migraineuse. Elle a un nouveau traitement de fond depuis fin Mars. Il est plutôt efficace, mais il lui donne de très fortes insomnies. Ca l'a rendue fatiguée, très fatiguée.
Et depuis quelques jours il fait chaud. Du coup elle dort encore plus mal. Elle est vraiment épuisée.
Elle voit sa spécialiste migraine Jeudi de la semaine prochaine. On verra ce que dit la dame.
D'ici là, la situation va continuer à être compliquée.
Nous sommes désolées.
Comme toujours on essayera d'abord d'aller chez vous plutôt que de faire des billets sur notre blog. Faire l'inverse ce n'est pas normal du tout.
Voilà.



*********

Rêverie


Curiosité


Curiosité "rapprochée"


"Evaluation"


Evaluation "rapprochée"
Et si je ....


Curiosité "lointaine"


Temps .... de suspension


Peut être quelque chose


Curiosité "changement de côté"
Le chibou se pointe...


Curiosité "ailleurs"


Désapprobation
("tu mes saoules avec tes photos et tes commentaires à "la noix".
Tu ferais mieux de mettre des chaussures et de m'accompagner en balade. On ne fait plus de balades...")


Sourire en coin


De nouveau "pourquoi pas de ce côté" ?


Et si ....


Cap au Nord


Et pourquoi pas les lézards sous le toit (des tarentes)


..... et ainsi de suite 


Bonne soirée ou journée
Prenez soin de vous
A bientôt


jeudi 15 juin 2017

La saison de l'affirmation

C'est cyclique
Il est revenu le temps .... non pas des cerises puisque ici c'est en mai. Non celui où Hisia éprouve le besoin de rappeler qu'elle est chez elle.


Nat à Chat : Nous pourrions presque faire un "cherchez le chat".
Avec un peu de logique-chat c'est facile à trouver.
Cette photo montre aussi à quel point les fils divers et variés pourrissent notre environnement visuel.


Nat à Chat : Mais pas de "cherchez le chat" puisque la réponse arrive tout de suite.


Nat à Chat : Hisia qu'est ce que tu fais à côté du portail ? Tu t'exiles ?


Nat à Chat : Tu fais la potiche ?


Hisia : Oui c'est ça, la potiche ! Une fois de plus j'ai le regret de te dire que ton sens de l'humour ne vaut rien du tout.


Nat à Chat : Pourtant je trouvais que c'était pas mal trouvé. Il y a justement un pot derrière toi.


Hisia : N'aggraves pas ton cas.
Tu crois vraiment que je n'avais pas compris. Tu prends aussi nos lecteurs pour des lents d'esprit.
Trouves des plaisanteries un peu plus intelligentes quand même.


Nat à Chat : Tu attends quelqu'un, tu n'arrêtes pas de regarder vers le bas de la route.


Hisia  J'attends le livreur qui va apporter mon colis zooplus.
Il a l'habitude de mettre le colis derrière le pilier où je suis perchée, mais il y a tout un tas de truc qui a poussé. Et comme l'humaine qui doit penser à nettoyer régulièrement cet endroit est d'une fainéantise abyssale, et bien je guette le livreur.
Nat à Chat : Justement, les grands esprits se rencontrent, j'ai un sécateur à la main. Je nettoie et puis tu me suis vers la maison.
En cheminant je voudrais bien que l'on parle d'une petite chose à ton sujet. Tu recommences  comme tous les ans la même chose.


Hisia : Bon, il est temps que je reprenne en main ce billet.
Je vous présente un figuier qui a de la persévérance.
Ca fait des années qu'il est là. Il s'est planté tout seul.


Hisia : Il végétait, mais mon Papy voulait savoir si il finirait par trouver sa place. Et cette année il s'est décidé à vraiment pousser.
Nat à Chat : Hisia, si on parlait de ton obsession qui dure depuis quelques jours.
Parlons un peu de tes marquages appuyés et intempestifs.


Hisia : Vous avez vu, les lavandes sont en fleur. Ici tout le monde adore les lavandes. C'est, joli, ça sent bon et ça fait méditerranéen.


Nat à Chat : Je comprends que tu marques sur les végétaux devant la maison puisque Félix et les autres passants font pareil. Tu es chez toi et il faut le leur dire.
Hisia : Je ne sais pas si vous vous souvenez, mais ici c'est notre coin de fin de journée quand il fait chaud. Il y a aussi la verveine qui est en fleur, et les santolines.
Sur la photo d'avant, en regardant bien. Le petit figuier en pot a 2 figues fleurs. C'est celles du début de la saison.


Hisia : Ca c'est un laurier blanc qui est en fait chez la voisine. Il déborde chez nous. Quand il est en pleine fleurs c'est magnifique.
Nat à Chat : Hisia écoutes moi, j'ai l'impression de parler dans le vide.
Marquer sur le mur de la maison et sur l'extérieur des portes d'entrée c'est un peu limite. Ca salit.



Hisia : Il va rester fleuri très longtemps, du coup il faut ... balayer souvent.
Nat à Chat : Hisia, tout à l'heure tu étais dans la maison, et avant de sortir tu as arrosé le rideau du salon ! Tu ne peux pas faire ça.
Une minette stérilisée et de bonne famille ça ne marque pas partout y compris dedans.



Hisia : Voilà, fin de la balade.
N'écoutez pas mon humaine, elle radote.
Moi je retourne à mes surveillances.
En ce moment il y a pleins de bestioles qui se baladent, y compris dans la forêt. Alors je surveille et je rappelle que je suis chez moi.


Je vous dis à bientôt.
Portez vous bien.




vendredi 9 juin 2017

Plus du tout chez nous

Un voleur cornu
Billet de Loustiquette avec la contribution d'Hisia


J'ai accepté de faire presque toute seule un billet pour parler de quelque chose qui s'est passé le 31 Mai.
Les gens qui suivent notre page à Hisia et moi, sur Facebook, connaissent cette histoire.


Ca a l'air calme ici. Tout semble paisible. Hisia et moi nous avons l'air d'avoir une vie toujours un peu pareille.
Mais en fait nous sommes parfois obligées de faire face à des choses terribles.
Vous allez voir ce qui s'est passé ce jour là en fin d'après midi.


J'étais tranquillement installée devant la maison, couchée sur un tas de morceaux de liane kiwi-love que que Nat à Chat venait de me couper.
Quand celui là il est arrivé.
Toutes les photos qui suivent ont été prises à travers la vitre. On voit le reflet de l'arbre à chat, ça fait un peu bizarre. Nous sommes désolées de leur qualité.


Je disais donc que celui là est arrivé.
Vous ne pouvez pas savoir à quel point il est sans-gêne.


J'ai été obligée de me déplacer et de lui laisser mon kiwi-love.
C'est absolument incroyable.
C'est un délinquant celui là !
Aucun respect.


Et en plus il fanfaronnait avec MA liane dans sa gueule.
Espèce de ruminant avec du foin dans la tête !


Et puis il me regardait d'un air bizarre. Un air franchement louche.


Finalement je commençais à me sentir un peu seule dans ce face à face.
Je ne voulais pas lâcher le terrain, mais une aide aurait été franchement la bienvenue.
Surtout qu'Hisia continuait à observer de l'intérieur.


Heureusement elle s'est décidée à sortir.
Elle a essayé une méthode originale pour tenter de sauver le petit tas de lianes.


Mais ça n'a pas marché.
Elle a eu raison de se méfier des petits bois ridicules de cet effronté. Ils sont petits mais pointus.


Il a continué à manger et à manger.
Non seulement il ratiboise le pied de kiwi, mais en plus il se goinfre de la part qui nous revient.
Quelle tristesse quand même !


Pfeuuuu !


Maintenant il vient tous les soirs.
Il vole les graines des tourterelles. Il mange de notre kiwi.


Et après il s'installe pour ruminer juste devant la baie vitrée.
Il se croit totalement chez lui.
Il faudrait quand même que quelqu'un réagisse. Il faut que l'on trouve un plan Hisia et moi.


Et voilà pas que maintenant on a un autre problème.
Tout à l'heure devant la maison il y avait quelqu'un qui n'a rien à faire là. C'est beaucoup trop dangereux pour un faon. Il y a des escaliers, la piscine et puis les terrasses ça glisse.


Au début on a vu que lui. C'était très inquiétant.


En fait sa maman était à gauche.
Elle a fini par avoir l'air un peu inquiète et elle est partie par l'escalier qui est contre la maison. Du coup son bébé l'a suivie.
C'est bien qu'elle soit passée par là. C'est le chemin le plus direct vers la forêt.


Vous voyez, entre le voleur genre goujat et le faon inconscient, nous avons fort à faire.


Voilà, c'est tout pour aujourd'hui.
Portez vous bien
A bientôt



dimanche 4 juin 2017

Don't worry be happy...

Thème du jour : vacances
Billet d'Hisia et Loustiquette


Loustiquette ; Tu veux vraiment que je fasse un billet ? Moi toute seule ? Mais je n'ai pas d'idée. J'ai besoin d'aide !


Hisia : Qu'est ce qui se cogite par là-bas ? Il faut que j'aille voir.


Loustiquette : Hisia vient à mon secours. Il faut un billet pour le blog et toute seule ....j'ai peur !
J'ai trouvé un thème. On fait "vacances". Ca ressemble un peu au dernier billet mais ce n'est pas grave.


Hisia : Don't worry, be happy Super Hisia arrive.


Loustiquette : Merci de m'aider. On fait chacune une illustration du thème choisi.
Tu as une idée pour ta partie ?


Hisia : Oui. J'ai quelque chose de tout trouvé. Regardes ....


Loustiquette : Sois un peu sérieuse quand même. Tu vas pas nous illustrer le mot "vacances" en te mettant sous une chaise !


Hisia : Et pourquoi pas ?


Hisia : En vacances c'est bien le soleil. Et le soleil je l'ai dans les yeux.
Et puis les chaises blanches ça reste dans le thème. Ca fait petit repas en bord de mer.


Loustiquette : Hisia ça suffit les bêtises. Ou bien tu sors du billet d'aujourd'hui et je le prends en charge.


Hisia : Oh ça va la grosse. Un peu d'humour quand même. Ca ne fait de mal à personne !


Loustiquette : D'abord je ne suis pas grosse, juste un peu enveloppée...
Tu vas où là ?
Hisia : T'inquiètes, je vais juste de l'autre côté du du kiwi-love.
Et ... tu te prends pour Obelix ou quoi ?


"Loustiquette en vacances"

Les vacances c'est de l'eau bleue et des palmiers.
Et si la chatographe voulait bien faire de vraies photos ... ça me ferait justement des vacances !


Voila, là c'est mieux.
Le palmier ne me cache plus, il me met en valeur.


C'est un peu comme si j'étais au bord de la mer.


Tiens, d'ailleurs si on allait au bord de la mer ? Ce n'est pas loin du tout !
Non, ce n'est pas possible ? Pourquoi ? 
Il faut prendre la voiture et il y a des gens au bord de la mer ! 
Bon, tout compte fait je n'ai pas le temps. J'ai un emploi du temps chargé. La mer ça sera pour un autre jour !


"Hisia en vacances"

Pour rester en forme, en vacances, rien de mieux qu'un peu de yogachat.


Les vacances c'est farniente, détente.


No stress. Don't worry be happy !


"Summertime, and the livin' is easy
Dears are jumpin' and the kiwi is high"



Loustiquette : Ca c'est pas les vraies paroles.
Je sens qu'il va falloir que je finisse ce billet toute seule.
Elle a du faire un abus de je ne sais pas trop quoi Hisia.


Alors voilà
Je vous dis à bientôt
Portez vous bien
Namasté